Par Stefan Grosjean, PDG de Smappee

Les toits solaires de Tesla récoltent énormément d’attention du public, mais certaines innovations, peut-être plus discrètes, auront aussi de grandes conséquences sur le marché énergétique de demain.

Notre moniteur d’énergie intelligent Smappee est, depuis octobre, devenu le premier enregistreur de données à fonctionner avec des SolarCoins, une monnaie numérique basée sur la technologie blockchain, créée pour soutenir l’énergie renouvelable. Si cela sonne « futuriste », c’est parce que ça l’est. Et pourtant, cela existe déjà.

Cette collaboration avec SolarCoin est un énorme pas en avant. Une monnaie numérique est un tremplin vers un avenir où les consommateurs pourront devenir eux-mêmes d’importants producteurs d’énergie renouvelable capables d’échanger cette énergie directement avec d’autres consommateurs.

La simple configuration d’un moniteur d’énergie fiable, associée à une monnaie numérique en circulation et basée sur la technologie blockchain (comme le SolarCoin) peut en réalité résoudre trois défis énergétiques majeurs, d’aujourd’hui et de demain. En résumé, les « compteurs intelligents » des opérateurs de réseau énergétique deviendraient alors obsolètes.

future of energy

DÉFI 1 : Comment pouvons-nous récompenser les producteurs d’énergie renouvelable

L’énergie renouvelable a longtemps été ‘l’underdog’ du secteur énergétique, mais nous avons atteint un tournant décisif (voir article).  L’année dernière, on a vu pour la première fois une bonne moitié de la capacité énergétique mondiale provenir d’énergies vertes, mais pour réussir à réellement passer ce tournant, il faudra inciter davantage  les gens à investir dans l’énergie renouvelable. L’histoire nous a montré que les subsides ne sont pas toujours la meilleure solution à cet effet.

Ce qui pourrait aider, ce serait que les utilisateurs, qu’il s’agisse d’entreprises ou de consommateurs, puissent voir que certes, l’énergie coûte de l’argent, mais qu’elle peut aussi leur rapporter quelque chose. 

A première vue, il est facile de relier une monnaie numérique à la production de panneaux solaires ou d’autres sources d’énergie renouvelable . Quiconque produit de l’énergie est alors récompensé par des Solarcoins : 1 SolarCoin pour chaque MWh d’énergie renouvelable produit. Ce sont pas des mathématiques de haut niveau. 

DÉFI 2 : Comment stimuler l’investissement en énergies renouvelables 

Le fait d’obtenir une récompense (même si elle ne représente pas beaucoup d’argent) est toujours agréable, mais, de plus, sa valeur peut être changeante. La manière dont les SolarCoins sont proposés garantit globalement à leurs propriétaires de pouvoir les échanger contre des espèces sonnantes et trébuchantes. Cette monnaie peut donc également intéresser les investisseurs. Le but est également à terme que ces monnaies deviennent un moyen de paiement fréquent pour l’achat de biens et de services.

Des devises virtuelles telles que le SolarCoin ont peu d’unités « en circulation ». De fait : si cette monnaie est achetée via un canal reconnu, sa valeur peut très vite augmenter.

C’est pourquoi le SolarCoin est tout à fait adapté pour encourager les secteurs privés et publics à investir dans les énergies renouvelables. Chaque investissement dans les SolarCoins – aussi petit soit-il, fait directement augmenter leur prix, et soutient donc de facto la production d’énergie renouvelable. 

DÉFI 3 : Comment ajustons-nous notre réseau électrique a une production décentralisée ?

Il s’agit de la dernière étape de la vision de la manière dont les moniteurs d’énergie intelligents et des instruments tels que les SolarCoins créeront une nouvelle architecture décentralisée du réseau.

Aujourd’hui, le fait d’injecter de l’énergie dans le réseau et d’en importer chez soi demande une administration centrale qui suit l’ensemble du trafic énergétique (vers le réseau et depuis celui-ci) et envoie à chaque acteur une facture à un moment, généralement une fois par an ou une fois par mois.

Qu’advient-il si vous et quelques voisins disposez d’énergie solaire, éolienne et d’une PCCE et décidez de ne plus être raccordés au réseau ? Comment allez-vous suivre votre consommation et savoir qui doit combien à qui ? En raison de l’organisation actuelle du réseau, nous dépendons d’un gestionnaire de réseau centralisé, qui détient ces informations.

La technologie blockchain peut complétement révolutionner ce système. Si chaque logement dispose d’un moniteur comme Smappee (ou d’un appareil équivalent) et d’un compte SolarCoin personnalisé pour suivre sa production et sa consommation d’énergie, la gestion d’un réseau centralisé ne sera plus nécessaire.

Les moniteurs d’énergie sur site suivront simplement la consommation et la production d’énergie. Le lien avec les SolarCoins permettra à chacun de payer ses factures ou d’être payé pour l’énergie qu’il produit.

Vous ne devrez même pas installer une unité de production d’énergie chez vous. Vous pourrez tout à fait acheter un panneau solaire, l’installer sur un toit n’importe où et encaisser les SolarCoins. Des travailleurs par exemple pourraient très bien consommer chez eux l’énergie produite sur le toit de leur entreprise. Grâce à une monnaie basée sur la technologie blockchain, vous pourrez échanger de l’énergie en temps réel, sans l’intervention d’une tierce personne ou organisation. Cette méthode « peer-to-peer » est transparente et sécurisée grâce à une comptabilité virtuelle.  

Dans un tel scénario, un gestionnaire de réseau centralisé, qui suit votre consommation, ne sera plus nécessaire. La monnaie numérique deviendra, en quelque sorte, le compteur énergétique : elle assurera le suivi de la consommation/production et dressera l’addition en temps réel.

Pour nous, il est clair que l’avenir décentralisé de l’énergie ne peut être assuré par des « compteurs intelligents » linéaires, installés par les actuels gestionnaires du réseau. Ces compteurs seront plus chers et augmenteront le coût de la facture énergétique.

Il est clair qu’il existe déjà des solutions plus intelligentes qui demandent seulement de réfléchir autrement, et qui sont bien plus adaptées à la manière dont l’énergie sera produite et consommée à l’avenir. Cet avenir est beaucoup plus proche que nous le pensons.

 

Stefan Grosjean, PDG et fondateur de Smappee

@StfnGrsjn

@smappee