Photo de famille Karl GravesCurieux de savoir comment nos utilisateurs Smappee tirent le meilleur de leur Smappee dans leur vie quotidienne, nous avons demandé à certains d’entre eux de partager leurs expériences avec nous. Aujourd’hui, nous nous sommes entretenus avec Karl Graves, un très jeune homme de 44 ans qui vit avec sa femme, ses deux enfants et leur chat dans le centre de l’Angleterre. Le jour, il est brasseur en chef dans une brasserie à succès des Midlands. Mais la nuit venue, il se transforme en un justicier à la recherche d’économies d’électricité. Il nous a toutefois gentiment demandé de préciser qu'il n'avait pas de costume ou de cape  :) Vous êtes aussi curieux de savoir ce que son Smappee signifie pour lui ?

Quand avez-vous décidé d’agir sur la consommation d’énergie de votre famille ?

Maison en angleterre Karl GravesNotre maison a été construite au début des années 1920 et, comme de nombreuses maisons au Royaume-Uni, elle est vieille et a été plutôt mal conçue. Nous y avons vécu de nombreux hivers et avons payé d'énormes factures énergétiques, tant pour le chauffage que pour l'électricité. Nous avons donc décidé d'améliorer l'isolation et de réduire notre consommation d’électricité.

J’ai effectué des relevés quotidiens de notre consommation d'électricité pendant un an, dans le but d'installer dans un futur proche des panneaux solaires avec stockage et d’avoir un aperçu précis de notre consommation. Après trois mois de relevés quotidiens à la même heure, j'ai découvert Smappee :)

Donc, lorsque vous avez découvert Smappee, vous essayiez déjà de maîtriser votre consommation d’énergie. Comment le moniteur Smappee a-t-il changé vos relevés d’énergie ?

À présent, je réalise facilement mes relevés quotidiens, avec deux décimales, à partir de l'application et s'il me manque certains relevés, je peux les trouver facilement dans les graphiques mensuels/annuels. J'étais curieux de voir quelle était la précision de Smappee. Donc, lorsque le premier mois a été enregistré, je l'ai comparé avec mon relevé. J’ai été agréablement surpris de découvrir que les relevés ne présentaient qu'un écart de 0,5 % l'un de l’autre. J'ai pensé : « Bien joué les gars ! »

Le moniteur Smappee fournit des relevés d'énergie précis. Mais naturellement, cela n’implique pas automatiquement des économies. Il est absolument nécessaire d’agir. Quelles mesures avez-vous prises pour commencer à économiser l’énergie ?

Il est bien sûr indispensable de procéder aux relevés et d’interpréter les données. Donc, si vous utilisez votre Smappee correctement, c'est-à-dire comme un outil de contrôle et d'analyse, tout en modifiant de manière appropriée vos appareils ou vos habitudes, des économies peuvent clairement être réalisées. Il est rapidement apparu que les plus gros consommateurs d’électricité dans notre maison étaient les lampes halogènes GU10 ainsi que les résistances de la cuisinière, du lave-vaisselle et de la machine à laver. Deux mois d’utilisation de Smappee l'ont confirmé et donc, en quelques mois, nous avons remplacé les ampoules GU10 ainsi que d'autres lampes fluorescentes compactes par des LED et, lorsque notre vieux lave-vaisselle et notre machine à laver, ont rendu l'âme à un mois d'intervalle, nous les avons remplacés par des appareils A+++.

J’ai aussi utilisé le Comfort Plug livré avec Smappee sur un CNA (convertisseur numérique-analogique) qui s’adapte sur notre chaine hi-fi, consomme 12 watts et n’a pas de bouton arrêt ! Il est relié à une minuterie sur l’application afin de s'allumer et de s'éteindre à des moments précis et il s'est révélé assez fiable jusqu'à présent, ne perdant qu'une fois le contact avec l'unité principale en plus de neuf mois.

En outre, nos enfants participent aux mesures d'économie en ne faisant bouillir que la quantité d'eau nécessaire, en fermant correctement la porte du réfrigérateur, en réprimandant leurs parents lorsqu'ils laissent les lumières allumées et en éteignant eux-mêmes les lumières, lorsqu'ils n'oublient pas !

economies-energie-karl-graves-comparaison-2015-2016Il y a une chose que tout le monde aimerait probablement savoir : êtes-vous en mesure de quantifier vos économies ?

Donc, en mars 2016, tout ce qui précède avait été mis en place et tournait depuis un mois déjà. Donc, de mars 2016 à août 2016, par rapport à la même période en 2015, nous avons réalisé entre 20 et 25 % d’économies !

Smappee veut répondre de manière optimale aux besoins de ses clients. Nous voulons donc que vous soyez le plus honnête possible ! Passons donc aux choses sérieuses ! À quoi ressemble la vie avec un Smappee et, pour vous personnellement, qu'est-ce qui pourrait être amélioré ?

C’est un appareil assez robuste, simplement placé dans un coin de la pièce, avec un joli voyant vert. Il y a eu quelques pannes depuis que je l'ai mais tout a été résolu très rapidement. L'assistance de Smappee a toujours été excellente. Le web et les applications mobiles sont faciles à utiliser et très addictives. De manière générale, j'ai passé plus de temps à regarder Smappee qu'à regarder la télévision et il m'est aussi arrivé de regarder ce qui se passait à la maison lorsque j'étais au travail !

L'identification des appareils individuels est efficace, mais pourrait être améliorée. Il arrive régulièrement que je ne voie peut-être que 75 % de la consommation totale répartie sur les appareils individuels, alors que notre maison ne présente pas énormément de signatures électriques. Le principal problème de Smappee dans notre maison, ce sont les éléments chauffants. Smappee éprouve des difficultés à distinguer le lave-vaisselle de la machine à laver et de la cuisinière. J'ai donc désigné ces appareils comme étant des « éléments de chauffage » et je dois moi-même chercher à savoir de quel appareil il s'agit. Ce n'est pas idéal, mais cela fonctionne.

Voilà effectivement une remarque pertinente. Une bouilloire, une cuisinière, un lave-vaisselle... Tous comportent un élément chauffant. S’ils utilisent le même type d’élément chauffant, Smappee a des difficultés à reconnaître les différents appareils et risque de penser qu’il s'agit du même appareil. Une solution consiste à supprimer les appareils incorrects et à donner à Smappee la possibilité d’apprendre des signatures électriques similaires (mais pas identiques) partout.

Mais dans l'ensemble, vous avez tout de même réussi à économiser 20 à 25 % sur votre facture d’énergie, et l’application a même développé une légère dépendance au processus de suivi. Pour nous, ce sont de bonnes nouvelles ! La grande question maintenant : recommanderiez-vous Smappee à vos amis et à votre famille ?

Mes parents ont récemment fait installer un compteur intelligent et il était intéressant de comparer leur appareil avec notre Smappee. Même si certaines données étaient similaires, il n’y a pas de désagrégation et leur compteur intelligent ne possède pas de portail web. Il n'est donc pas aussi convivial que Smappee. Donc, oui, je recommanderais certainement Smappee à ma famille et à mes amis !

Souhaitez-vous aussi partager votre expérience Smappee? Contactez s.slabinck@smappee.com