Même si le moniteur d'énergie et l'application Smappee sont très simples d'utilisation, il est toujours intéressant de savoir comment d'autres utilisateurs s'en servent. Nous donnons dès lors la parole à quelques utilisateurs de Smappee pour qu'ils nous expliquent en quoi le moniteur d'énergie a changé leur comportement. Aujourd'hui, c'est Hans Delabie, un des inspirateurs et cofondateur de Smappee, qui est à l'honneur. Toutefois, nous ne l'interrogeons pas en tant que cofondateur, mais bien en tant qu'utilisateur VIP, qui connaît le produit sous toutes ses coutures et qui a donc incontestablement beaucoup de choses intéressantes à nous faire découvrir. 

Hans delabieMonsieur Delabie, 

Pouvez-vous nous décrire votre situation familiale afin que nous puissions avoir une idée de votre profil énergétique ? 

Ma famille et moi habitons dans une maison quatre façades d'une vingtaine d'années. Nous avons 3 filles dont 2 ont déjà quitté le foyer. La troisième est étudiante en kot et revient à la maison en moyenne 3 jours par semaine. Je travaille à temps plein, et ma femme à mi-temps, et donc nous ne consommons de l'énergie que durant l'après-midi. 

Grâce à Smappee, vous deviez pouvoir économiser jusqu'à 30 % sur votre facture d'énergie. Combien avez-vous pu réellement économiser et comment avez-vous procédé exactement ? 

Depuis que nous avons installé Smappee il y a 3 ans, notre facture d'énergie a diminué de 23,5 %, passant de 5 100 à 3 900 kWh. Comment ? D'une part en utilisant l'énergie autrement, et d'autre part en remplaçant quelques appareils inefficaces dans la maison. 

smappee appJe vais commencer par ce dernier point. Dans notre garage, nous avons un appareil de deux mètres de haut : moitié réfrigérateur, moitié congélateur. Lorsque j'ai consulté la fiche ADN de cet appareil dans l'application Smappee, j'ai vu qu'il consommait 207 kWh par an, soit un coût de 52 €. Tout à fait normal pour un tel appareil. Mais en faisant la même vérification pour le réfrigérateur de notre cuisine, j'ai fait un constat intéressant. Le coût sur base annuelle s'élevait à 65 € pour un appareil beaucoup plus petit et dépourvu de congélateur. Ce réfrigérateur semblait pourtant fonctionner parfaitement. Mais ce n'était pas normal qu'il génère un coût de 65 € par an. Je m'en suis dès lors débarrassé pour acheter un nouveau modèle plus économe et je ne paie plus que 21 € par an pour cet appareil. Sans Smappee, j'aurais encore conservé cet appareil énergivore pendant des années. 

Nous nous sommes aussi intéressés à notre éclairage. Les informations en temps réel de l'écran à bulles nous ont permis de déceler que nous consommions plus lorsque ma femme lisait un livre que lorsque nous regardions la télévision. Les responsables étaient les 7 spots dans le coin lecture qui consommaient ensemble 350 watts. Une consommation élevée absolument inutile ! La lampe LED que nous avons achetée est au moins tout aussi confortable et beaucoup plus économe. Et avant, nous regardions la télévision en laissant 4 spots de 50 watts chacun allumés. Le variateur sur ces spots n'était quasiment jamais utilisé. Jusqu'à ce que je voie dans l'application Smappee que les 4 spots ne consommaient plus que 50 watts lorsque l'on réduisait le variateur. Depuis, nous utilisons toujours cette fonction. Non seulement, cela nous coûte moins cher, mais en plus c'est beaucoup plus agréable de regarder la télévision de cette manière.

Vous disiez avoir également adapté votre comportement en matière d'énergie.

En effet. Une petite modification qui nous permet d'économiser environ 50 € par an, simplement en changeant notre manière d'utiliser notre percolateur. Auparavant, nous laissions le café dans l'appareil allumé parfois jusqu'à une heure après que le café soit passé pour qu'il reste chaud. À présent, nous versons le café directement dans le thermos au terme des 12 minutes nécessaires à sa préparation, ce qui nous a permis de diviser les coûts d'énergie par 5 pour cet appareil. 

smappee app Mais le plus grand changement de comportement est intervenu après avoir installé l'application sur le smartphone de ma femme et de mes filles. Avant, les lampes restaient allumées assez souvent dans des pièces inoccupées. Si on allait chercher à boire dans le garage, vous pouviez être certain qu'une ou plusieurs lampes restaient allumées sur le parcours. Grâce à l'application Smappee, nous avons vu noir sur blanc le coût que cela représentait et depuis – et je suis content que ce changement soit devenu une habitude – nous prenons le soin d'éteindre toutes les lampes lorsque nous quittons une pièce. Et s’il m'arrive d'en oublier une, on me fait immédiatement remarquer que Smappee n'appréciera pas du tout cela. Parfois, Smappee semble être devenu un nouveau membre du ménage. 

Vous souhaitez savoir aussi comme Hans exploite l'application Smappee de manière optimale et comment il utilise les fonctionnalités Smart Home ? Gardez ce blog à l'œil !