Le moniteur Smappee met fin aux fuites cachées et aux factures d'eau qui explosent

Près d’une famille belge sur cinq a déjà dû affronter une fuite d’eau chez elle. Ceci ressort d’une enquête réalisée à l’occasion du lancement du moniteur de gaz et d’eau Smappee, un nouveau moniteur qui, outre votre consommation d’électricité, suit également de près, minute par minute, votre consommation de gaz et d’eau. « Les plus gros problèmes sont causés par les fuites cachées que l’on ne remarque généralement que trop tard, sur la facture d’eau, et qui peuvent représenter facilement des milliers d’euros, » déclare Stefan Grosjean, créateur de Smappee. « C’est de l’argent jeté par les fenêtres car la technologie pour contrôler facilement votre consommation d’eau par le biais de votre smartphone existe, et elle permet de découvrir rapidement des fuites cachées. »

En collaboration avec iVOX, Smappee a demandé à 1.000 Belges s’ils avaient déjà dû affronter une fuite dans leur conduite d’eau. 17 pour cent d’entre eux ont indiqué avoir déjà eu une fuite d’eau à la maison. Les frais d’une telle fuite peuvent atteindre des montants très élevés : chez 3,5 pour cent des familles, il a fallu débourser entre 100 et 500 euros pour réparer les dommages. Pour 2,8 pour cent, la facture pour colmater la fuite a même dépassé les 500 euros.

« Mais ce ne sont encore que des cacahuètes face aux dommages qu’une fuite cachée peut causer,» indique Stefan Grosjean. « Les personnes ne la découvrent généralement que lorsqu’elles reçoivent leur facture d’eau des semaines voire des mois plus tard. A ce moment-là, les frais peuvent déjà atteindre des sommets. Un petit trou de deux millimètres dans un tuyau d’eau représente une fuite de 192 litres d’eau par heure, soit le double de la consommation d’eau journalière moyenne par personne dans une famille belge. Avant même que vous en soyez conscient, une telle fuite cachée entraîne une facture d’eau de plusieurs milliers d’euros. »

Les données en temps réel font baisser le montant de la facture

stefan grosjean« Le gaspillage de l’eau est un problème énorme, mais aussi fortement sous-estimé, » juge Stefan Grosjean. « Pour l’environnement, mais aussi pour notre porte-monnaie. Les sociétés de distribution d’eau n’envoient quelqu’un sur place que si la consommation d’eau présente une différence extrême par rapport à une consommation normale. Nous encourageons les utilisateurs à prendre les choses en main afin de suivre eux-mêmes leur consommation de près et pouvoir la réduire, et tout simplement aussi pour économiser de l’eau et de l’argent. »

Après le moniteur d’énergie pour la consommation d’électricité chez les consommateurs ainsi que les petites et moyennes entreprises, Smappee a donc lancé, en mars 2016, un moniteur qui transmet vos données en temps réel via votre facture d’eau.

« L’eau ne devient pas de plus en plus rare, dans le monde entier, elle devient aussi de plus en plus chère. Entre 2000 et 2014, la facture d’eau d’une famille flamande moyenne est passée de 108 à 357 euros par an. En outre, les 15 mètres cubes d’eau gratuits ont fait place à un système de tarif progressif : qui consomme plus, doit aussi payer un tarif plus élevé. En contrôlant bien votre consommation d’eau, vous pouvez découvrir des fuites cachées avant que votre facture d’eau n’explose. »