Nous sommes début janvier et les premières bonnes résolutions sont sur la table. On va à coup sûr manger moins et faire plus de sport. Un bon point pour votre énergie personnelle, mais qu’en est-il de votre consommation d’énergie à la maison ? Comment contribuez-vous à un meilleur environnement ? Et, de facto, à un portefeuille mieux garni après ce coûteux mois de décembre ? Voici cinq conseils pour économiser de l’énergie ET de l’argent :

1. La connaissance en temps réel favorise le changement de comportement

Cela peut paraître un peu ronflant et fastidieux : économiser de l’énergie. Tout de suite, vous pensez à ces soixante-huitards qui ont réglé leur chauffage sur 18 degrés en permanence. Brrr, même pas en rêve ! Mais saviez-vous que connaître sa consommation d’énergie, c’est-à-dire ce que consomme un appareil à quel moment, a déjà une telle influence sur votre comportement que vous économiserez en moyenne 8,4 pour cent d’énergie ? Et avec une connaissance en temps réel, c’est pas moins de 12 pour cent que vous atteindrez ! Des études scientifiques l’ont démontré. Naturellement, vous devrez jouer le jeu, mais en recevant des données tous les jours ou toutes les semaines par SMS sur leur smartphone, les utilisateurs deviennent beaucoup plus conscients de leur consommation, et surtout de leurs possibilités de faire des économies facilement. Agir sur ce levier est très simple.

2. De « toujours allumé » à « allumé si nécessaire »

Certains appareils sont allumés en permanence, alors que ce n’est pas nécessaire. Je ne parle pas ici des appareils vraiment « allumés », car même en mode veille, la plupart des appareils sont extrêmement énergivores. En termes de coûts, le verdict est encore plus clair : si vous laissez une console de jeu en veille 24h/24 pendant un an, elle consomme jusqu’à 40 euros d’énergie. Trop bête, non ?

La connaissance de cette consommation incite les utilisateurs à couper très vite ces appareils. Selon une enquête menée auprès des utilisateurs européens du compteur d’énergie Smappee, après six mois, la consommation en veille a diminué de plus de cinq pour cent en éteignant ces appareils. Naturellement, certains ne peuvent pas l’être, mais une console de jeu, une télévision ou un ordinateur ne doivent être allumés que si vous les utilisez réellement. Tout bénéfice pour vous !

3. Connaissance des appareils énergivores cachés

Les appareils en veille sont donc en fait très énergivores, mais ne serait-ce pas une bonne chose si vous pouviez aussi en savoir plus sur d’autres appareils qui dévorent sournoisement votre énergie ? En fait, il est étrange que nous soyons aussi peu informés sur notre consommation énergétique, alors que nous exigeons cette transparence pour nos achats au supermarché ou nos factures de téléphone. En installant un compteur d’énergie intelligent, vous découvrez quel appareil consomme le plus d’énergie et la note salée qui va avec. Comme vous en savez plus sur vos coûts actuels, que vous pouvez comparer avec l’investissement à consentir et les gains que vous en tirerez à l’avenir, vous pouvez tout aussi bien acheter de nouveaux appareils plus intelligents.

4. Éteindre en route votre machine à café

Bien sûr, aussi bonnes vos résolutions soient-elles, il se peut que vous oubliiez à l’occasion d’éteindre la cafetière. En installant des compteurs d’énergie intelligents au niveau de l’appareil ainsi que des outils complémentaires, vous pouvez heureusement éteindre facilement vos appareils à distance. Plus besoin donc de faire demi-tour pour vérifier si elle est vraiment éteinte, il suffit de le vérifier et de corriger le tir avec votre application. Naturellement, vous pouvez aussi déjà l’allumer sur le chemin du retour.

5. Changement de comportement à long terme

Le risque, avec les bonnes résolutions, c’est qu’elles se perdent avec le temps. En janvier, vous êtes encore tout feu tout flamme, vous consultez tous les jours votre application énergie et savez précisément où vous pouvez encore réaliser des économies. Les premiers gains sont alors engrangés, puis votre attention se relâche. Lors du Blue Monday, vous en voyez déjà nettement moins l’intérêt et en février, c’est tombé aux oubliettes. C’est comme pour votre nouveau régime sportif ou alimentaire, en fait : à un moment donné... vous savez comment ça va.

Ce comportement peut facilement être évité grâce aux paramètres automatiques. Votre TV continuera de s’éteindre quand vous irez au lit. Et votre cafetière se coupera automatiquement quand vous sortirez. Pour d’autres appareils ou pour votre consommation, l’application énergie produira des résultats. Par exemple en vous informant en temps réel de votre consommation d’énergie et, surtout, en vous donnant des conseils pour réaliser des économies. Un coach, en somme. Le meilleur incitant sera toutefois probablement votre facture d’énergie. Lorsque vous constaterez que vous avez économisé quelques centaines d’euros en ne laissant plus vos appareils en veille et en les éteignant complètement, en faisant la chasse aux appareils les plus énergivores et en passant à la loupe votre comportement de consommation, vous vous sentirez vraiment bien. Sans compter que vous réaliserez soudain que vous contribuez aussi à un meilleur environnement. De bonnes résolutions comme on les aime. Allez, cette nouvelle année, on l’attend de pied ferme !